Les théories des cinéastes (2e édition)

Les théories des cinéastes (2e édition)

Jacques Aumont

Language: French

Pages: 213

ISBN: 2:00366553

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


Ces théories portent sur les concepts, les problèmes liés à la représentation du temps, la promotion des systèmes, l'image et le visible, la réalité et son écriture, le rapport entre le spectacle et le spectateur, l'art et la poétique.

Art and Aesthetics after Adorno

Music of the Common Tongue: Survival and Celebration in African American Music (2nd Edition)

Fallen Leaves: Last Words on Life, Love, War, and God

The Fuzzy Line between Art and Life: Artistic Interferences in the Construction of Reality

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

précisément, de l’espace-temps : � (…) tandis que les trois dimensions de l’espace ne présentent entre elles que des différences de position, nullement essentielles, la dimension temporelle garde un caractère propre, que l’on attribue d’abord à l’irréversibilité de la marche du temps, les déplacements selon n’importe laquelle des dimensions spatiales étant, au contraire, censés pouvoir s’accomplir dans un sens tantôt positif, tantôt négatif. Mais, puisque les quatre dimensions constituent des

pleine lune). Le cinéma rencontre la peinture en tant qu’art de l’espace – mais il l’est de façon plus complexe et plus diverse : � L’expression plastique dans un film peut être soit picturale soit architecturale soit filmique. (…) ce sont les trois espaces : l’espace pictural, l’espace architectural et l’espace filmique. » (Rohmer, 1987). Espace pictural : si des cinéastes s’inspirent de la peinture, c’est qu’au fond, le monde est (aussi) peinture. Révéler la beauté du monde, c’est en révéler,

ancienne : la caméra est l’outil du voir, et même, d’un super-voir – mais dans certaines conditions, elle est aussi un outil d’expression, éventuellement très personnelle. En 1932, au moment le plus creux de sa carrière, Alfred Hitchcock (1899-1980) fut producteur pour un film qu’il ne réalisa pas. Il eut alors deux autres projets en tant que producteur, dont l’un, très original, consistant à offrir à un écrivain � la possibilité de tourner un film dans les rues de Londres avec une petite équipe

paradoxal : fondé sur la saisie des apparences, il a une visée unique, la vérité. C’est l’axiome central de toute la théorie de Bresson, et d’autant plus remarquable qu’il donne un sens fort à ses termes : par � vérité », en effet, on doit entendre non pas une vérité sociale, découlant d’un � programme de vérité » historiquement variable, mais la vérité, rapportable au réel et à lui seul. Bresson sait, évidemment, que le monde n’est pas doté d’un sens, et même que sa vérité est peut-être qu’il

spectateur voie lucidement ce qui se passe, et ce que cela peut signifier pour lui. L’utopie de Fassbinder est limitée par un pessimisme foncier sur l’état des sociétés capitalistes. Pas question de changer le monde. Il s’agit d’aider le spectateur à mieux le supporter, mais non pas en acceptant son aliénation : en la voyant, au contraire, clairement devant lui ; dès lors, il sera un peu plus libre, mieux capable de se penser comme sujet historique et social. Sa vie n’aura pas changé, mais elle

Download sample

Download