Rêves d'acier (Les annales de la Compagnie Noire, Tome 6)

Rêves d'acier (Les annales de la Compagnie Noire, Tome 6)

Glen Cook

Language: French

Pages: 225

ISBN: 2841721841

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


Le capitaine Toubib est mort.
Bien mort ?
Rescapée du massacre de Dejagore, Madame crie vengeance. Vaille que vaille, elle regagne Taglios pour lever une nouvelle armée contre les Maîtres d’Ombres qui assiègent toujours la ville défendue par Mogaba et les survivants de la Compagnie noire. Or chaque nuit une mystérieuse force l’assaille et l’accable de visions morbides. Est-ce la voix de Kina, déesse du mal idolâtrée par une secte secrète dont se revendiquent certains de ses proches ? S’il faut les en croire, tout annonce pour bientôt l’avènement de l’Année des Crânes et le bain de sang général qui s’ensuivra…

« Voici, en addition aux annales de la Compagnie noire et dans la tradition des annalistes qui m’ont précédée, le livre de Madame. Madame, annaliste, capitaine. »

Witch Finder (Warhammer Novels)

Androidenträume

Salvage

Ravenheart (The Rigante, Book 3)

The Serpent of Stars

Prospero Regained (Prospero's Daughter, Book 3)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

nombre suffisant pour occuper les élus pendant toute l’éternité. Le paradis vehdna n’ouvre pas ses portes aux femmes. Les Vehdnas considèrent qu’elles n’ont pas d’âme. Les dieux les ont créées pour mettre au monde les enfants, assouvir les appétits charnels des hommes et creuser leur tombe à force de travail. La doctrine vehdna est la plus pernicieuse et machiste des religions tagliennes, mais aussi la plus souple. Elle reconnaît des saintes et des héroïnes. Les soldats vehdnas s’étaient

Toubib – ne l’avait entendue. Je suis partie en rampant vers le mamelon où j’avais pour la dernière fois vu mon amour encore debout, campé près de Murgen et de l’étendard, essayant d’endiguer la déroute. J’allais mettre toute la nuit pour parvenir là-bas, à ce qu’il me semblait. J’ai trouvé un soldat mort avec de l’eau dans sa gourde. Je l’ai vidée et j’ai continué. Mes forces revenaient au fur et à mesure de ma progression. Quand je suis arrivée au tertre, je pouvais tituber. Je n’y ai rien

pas d’ennuis. Je vaincrai les Maîtres d’Ombres. J’accomplirai la mission de la Compagnie. Et j’empocherai le paiement. � La Radisha a opiné du chef comme si une main invisible lui avait empoigné les cheveux et baissé la tête de force. La femme a ajouté : � Je reviendrai quand j’aurai vu ce qui se passe à Dejagore. � Elle s’est avancée jusqu’au Prahbrindrah et lui a posé une main sur l’épaule. � Il ne faut pas vous en vouloir personnellement. Ils ont écrit leur destin. Vous êtes le prince. Un

combattants qui arrivaient maintenant. Le chaos s’installait. Ils ont tenté de s’arrêter mais leurs compagnons derrière les poussaient de l’avant. Ils cherchaient à nous éviter comme la peste, Bélier et moi. Où était Lame ? Où était sa cavalerie ? Les soldats de l’Ombre ont lancé leurs armes de jet sur mon rang de soldats de façon désordonnée, en grêle, puis ils ont fait volte-face pour fuir. En nous tournant le dos, ils ont scellé l’issue du combat. J’ai donné l’ordre à la cavalerie d’avancer.

soulèvement des opprimés. Toutes ces considérations m’ont traversé l’esprit tandis que j’essayais de rassembler assez de forces pour traverser les collines jusqu’au camp. Je n’ai pas réussi. Il a fallu que Bélier me vienne en aide. CHAPITRE XLVII Les cavaliers se sont arrêtés pour observer la colline le long de la route. La femme a déclaré : � Ça, elle les occupe ! � Sur le sommet de l’éminence encore chauve quelques semaines plus tôt se dressait un labyrinthe de murs en pierre. Il semblait

Download sample

Download